Le secteur à profit social


Continuer vers ...

 

Les services

Les services offerts par le secteur à profit social font partie intégrante de nos vies. Les parents qui déposent leurs enfants à la crèche ou à l’école ; les enfants qui confient leurs parents dépendants aux soins des services d’aide ou de soins à domicile ou à une maison de repos et de soins ; les donneurs de sang ; les amateurs de culture qui visitent un musée ou participent à l’activité d’un centre culturel ou d’un théâtre ; les membres d’un mouvement de jeunesse ou d’un club sportif ; toute personne qui se rend à l’hôpital ; …. Nous faisons tous appel aux services offerts par le secteur à profit social.

Le secteur à profit social offre des services dans le secteur des hôpitaux, des établissements et services de santé, des services d’aide aux familles et aux aînés, des établissements et services d’éducation et d’hébergement (dans le cadre de l’aide aux personnes handicapés et à la jeunesse), des entreprises de travail adapté et ateliers sociaux, du secteur socio-culturel, de l’enseignement, des organisations d’action sociale.

Le grand public est probablement plus familier avec le terme ‘non-marchand’ qu’avec son synonyme ‘à profit social’. L’Unisoc donne toutefois priorité à la notion de ‘profit social’ car elle exprime l’essence même de l’entrepreneuriat à profit social. Un mot d’explication …

 

Entrepreneuriat pour et par l'Homme

Comme tout entrepreneur, l’entrepreneur à profit social aspire à une gestion efficace, professionnelle, innovante et saine de son entreprise. L’entrepreneur à profit social y ajoute toutefois une dimension supplémentaire …

Aspect essentiel des services à profit social: ils sont offerts sur base des besoins des utilisateurs et non pas de leurs possibilités financières. Afin de réaliser cet objectif, un entrepreneur à profit social recourt au moins partiellement à d’autres types de ressources que celles de la vente. Pensons aux subventions publiques, aux dons, aux cotisations personnelles… Le dévouement désintéressé de milliers de bénévoles actifs dans le secteur à profit social est également une valeur inestimable. En outre, un entrepreneur à profit social ne distribue pas ses éventuels bénéfices, mais les réinvestit dans l’objet social. Ceci explique la caractéristique « non marchande », qui ne renvoie donc pas à l’absence de bénéfices, mais à la non-distribution des bénéfices aux actionnaires, comme c’est le cas dans le secteur marchand.

 

Marchand ou non-marchand ?

Qu’est ce qui explique qu’un service est offert par un entrepreneur à profit social plutôt que par un entrepreneur commercial ou marchand « classique » ?

Premièrement, les services offerts par le secteur à profit social sont – parfois littéralement – vitaux pour la santé et le bien-être des personnes. Il s’agit donc de services qui, dans un état-providence comme le nôtre, se doivent d’être accessibles à tous, sans distinctions. Ceci justifie que la société finance, de manière solidaire, la mise à disposition de ces services. 

Il faut ensuite constater qu’une simple application des mécanismes de marché aux services non marchands ne peut fonctionner correctement et ne peut mener à un équilibre entre l’offre et la demande à un prix raisonnable (Mechanism design theory de Hurwicz, Maskin et Myerson). Laisser libre cours au jeu de l’offre et de la demande dans nos secteurs pousserait les prix à la hausse, excluant ainsi de nombreuses personnes. Certains services ne seraient par ailleurs plus offerts, ceux-ci ne rapportant pas assez. Le modèle à profit social apporte une solution : il réussit parfaitement à concilier les réalités économiques et les besoins concrets en matière de santé et de bien-être. 

Malgré leur financement (partiel) par la solidarité, il serait injuste de ne dépeindre les secteurs à profit social que comme de simples bénéficiaires de subventions publiques : le profit social contribue au développement économique et à la création d’emplois et de richesses. Il est vecteur de sens, de cohésion sociale et joue un rôle prépondérant dans la stabilité de la société.

Pour en savoir plus sur la plus-value économique du secteur à profit social, vous pouvez vous rendre sur la rubrique 'chiffres' de notre site internet.